Sécurité et Gestion des Risques

Plan communal de Sauvegarde

Ce projet présente la mobilisation maximale possible pour les élu-es dans les cas de crise sévère, impliquant beaucoup de concitoyens, sur une période longue, et nécessitant donc un relais aux différents postes. 

Le DOS – Directeur des Opérations de Secours est un rôle de décision et de réponse au Préfet, obligatoirement tenu par le Maire (à défaut les adjoints dans l’ordre).

Au PC , le rôle de RAC – Responsable des Actions Communales est assuré par Carine ARMAND, Secrétaire de Mairie, soutenue par un élu. Il faut aussi tenir la main courante, répondre aux appels… Une « sous-cellule », un peu à l’écart des urgences à traiter, est un dispositif non obligé mais efficace. Cette solution permet de traiter convenablement la communication externe (population, médias, institutions ) et donne la capacité de réfléchir, d’anticiper, voire d’élaborer une stratégie sur la suite des événements.
Le rôle du RAP – Responsable des Actions de Protection est pivot .
Il demande de la justesse de jugement et d’analyse de la situation sur le terrain, de son évolution,  la capacité de lien direct auprès du COS , la remontée des infos au PC, la remontée des besoins d’interventions et de logistique au PC, la coordination des  interventions communales sur le terrain avec les autres groupes.
Le rôle de RAS – Responsable des Actions de Soutien est en lien avec le service technique .
Ces quatre postes constituent la colonne vertébrale du dispositif, qui est en principe le mode opératoire le plus fréquemment utilisé.  Si des besoins de mise en sécurité de la population apparaissent, d’autres postes peuvent être créés.
Les rôles d’alerte et de sécurité de la population peuvent s’appuyer sur des responsables de quartier, bénévoles, désignés par la municipalité et identifiés par les citoyens.
Les rôles de gestion de l’hébergement et du ravitaillement demande d’organiser l’accueil, l’hébergement et la restauration des personnes mise en sécurité. Cette fonction peut être également demandée pour les services de secours. Elle demande une liaison avec les structures scolaires. Elle devra se faire avec les employés communaux en service à l’école.